Cycle de rencontres : Transformations contemporaines

Esad de Reims
Du lundi 7 octobre 2019 au mardi 8 octobre 2019

Le Master Design de l’Esad de Reims (3 mentions : Objet & Espace ; Design Graphique & Numérique ; Culinaire) invite 6 praticiennes et penseurs/euses du design pour aborder des enjeux à la croisée du design, de la réalité de terrain et des défis écologiques et humains présents et à venir.

9h-12h — Conférences (Esad de Reims, salle Jadart)
14h-16h30 — Rencontres avec les étudiant·e·s en master

Lundi 7 octobre

Clémence Mergy

Clémence Mergy est designer diplômée de l’ENSCI, normalienne et agrégée en arts appliqués, elle enseigne à l’École Duperré Paris, où elle encadre le projet dans les parcours Design d’Espace et Matériau Céramique, ainsi qu’en Mode et Environnement. Elle contribue également au diplôme valant grade de master de la Césaap, en résidence au Mobilier National. Parallèlement, elle mène une activité de « renseignements créatifs » au sein du Bureau Oblique. Cette activité recouvre diverses activités de recherche, de veille, d’assistance à maitrise d’ouvrage, de muséographie. Elle a ainsi collaboré avec la Cité du Design, l’Inrap, Vinci immobilier.

Site web

Anne Jacquelin

Docteure en sociologie, associée au laboratoire Genre, Travail et Mobilités, elle enseigne également au CELSA. Responsable de la recherche à la Fabrique des Territoires Innovants, elle accompagne des projets en utilisant une méthode appelée recherche-action participative qui vise à co-construire un projet avec les parties prenantes, en faisant en sorte que la recherche alimente le projet en continu. Auparavant, elle est également intervenue en tant que consultante pendant 8 ans pour des entreprises du monde industriel, logistique et des services autour des questions de communication, de santé, de management et d’organisation du travail.

LinkedIn

Emmanuelle Bouffé

Diplômée de la Villa Arson et de l’École nationale supérieure du paysage de Versailles, elle croise sa pratique artistique avec des activités de paysagiste et de jardinière. Convaincue que « le jardin, c’est pas seulement les plantes et les arbres, c’est aussi les personnes », la flore et la faune sont ses meilleures alliées de projet à condition d’y inclure la dimension humaine. Elle a ainsi jardiné avec les habitants de Sevran, a réalisé un jardin partagé dans le cadre du 1% artistique pour l’IUT Paris Descartes, et accompagne le potager-fruitier du château de La Roche-Guyon. Elle est actuellement en résidence aux Ateliers Médicis.

Ateliers Médicis

Mardi 8 octobre

James Auger

Professeur associé en design au RMIT Europe, au Madeira Interactive Technologies Institute et au sein du groupe Reflective Interaction d’EnsadLab, ses travaux portent sur les façons dont la recherche en design par la pratique peut mener à un avenir technologique mieux compris et démocratique. Le travail réalisé à Madère, par exemple, explore le potentiel de l’île comme laboratoire expérimental vivant en associant propositions et projets énergétiques à échelle multiple. Il est aussi associé au studio de design spéculatif Auger-Loizeau, fondé en 2000, dont les projets ont été exposés notamment au MoMA, New York ; 21_21, Tokyo ; The Science Museum, Londres ; The National Museum of China, Beijing et Ars Electronica, Linz.

Site webPhD thesis

Sylvia Fredriksson

Designer et chercheur, ses travaux portent sur les relations entre design, technique et politique. Associée au pôle de recherche de la Cité du design de Saint-Étienne, elle conduit notamment le programme Design des Instances, dédié aux nouvelles configurations de l’espace et des outils démocratiques, ainsi que le commissariat scientifique de l’Exposition L’Expérience Tiers-Lieux – Fork The World (Biennale Internationale Design 2017). Elle enseigne depuis 2011 dans les champs du design et des cultures numériques, et contribue aux travaux de collectifs et ONG (SavoirCom1, Remix The Commons, Open Knowledge Foundation) entourant la question des communs.

Site web

Simon Renaud

Diplômé des Arts décoratifs de Strasbourg, il exerce une activité de designer graphique et typographique et travaille fréquemment avec Véronique Pêcheux pour réaliser des photographies. Il a précédemment co-fondé avec Jérémie Nuel le studio «A is a name». , En parallèle de son activité de designer, il a créé le projet de recherche «Languages As Symbols» sur les systèmes d’écriture et co-organise au Campus Fonderie de l’Image le colloque «Fonts & Faces» sur la typographie. Il intervient régulièrement dans diverses écoles pour animer des workshops et enseigne actuellement en DNSEP à l’École supérieure d’art et design d’Amiens et à Paris Sorbonne (UPMC).

Site webLanguages as symbols

  • transformations-contemporaines.jpg